18 mai ~ Maarten ~


l Maarten l My Favorite Sheriff l

The Most Beautiful Days of my Life... tout commence comme une chanson de Tahiti 80, dans cette même région normande si prolixe en talents pop.

Maarten avait tout pour suivre une trajectoire similaire mais le sort en a décidé autrement. Il en reste néanmoins de belles pages de musique qu'il fait bon réécouter régulièrement, ou pas, dans le sens pas besoin, puisque plusieurs de leurs chansons ont une certaine tendance à rester en tête, comme... The Most Beautiful Days, A Rainy Saturday Night, Sad Songs, I Used to Lie, Poor Boy, I Can't Wait Till Tomorrow, Your Mother Should Know,...

Dès le départ, le timbre de Wilfried Scheaffer le pose comme un frère siamois vocal de Xavier Boyer mais la posture et les perspectives musicales sont toutes autres, différentes disons, même si elles sont également assurément pop, en plus orchestral, ou à l'inverse, en plus folk fragile.

Sans Xavier et Tahiti 80, je ne pense pas que Maarten aurait été ce qu'il a été, avoue modestement Wilfried (chant guitare, composition,...). Avant de les connaître, j'étais dans une période très shoegaze et à leur contact, j'ai évolué vers un songwriting plus pop et orchestral. Puzzle reste à mes yeux un immense album.

Maarten a toujours affiché une certaine audace, puisque mine de rien, dès le premier cinq titres sorti en 1999, le paysage sonore est vaste, un décor dans lequel s'invitent sitare, trompettes, violon, clavecin,... pour un imaginarium qui les rapproche dès le début des envies d'une autre bande de musiciens raffinés réunis autour de Stuart Murdoch, Stuart David et Isobel Campbell.

Audacieux, et peut-être trop nombreux du coup pour être heureux, heureux dans le sens chanceux, puisqu'en cette fin des années 1990, les organisateurs de concerts, labels managers, et autres professionnels deviennent blême à l'idée d'avoir à faire à une petite troupe à géométrie variable de trois à douze personnes selon que les choses sont prises sous l'angle du disque ou de la scène.

Le line-up s'est, à un moment donné, stabilisé avec notamment Mathieu et Clément qui ont été de l'aventure pendant de longues années. Ils ont été essentiels dans l'élaboration des chansons et j'ai beaucoup appris à leurs côtés, souligne-t-il.

Six ans après, en 2005, l'essai est transformé, sous la forme d'un premier album qui commence à regarder plus vers les Etats-Unis. Modesto ? Portland ? Los Angeles ?

Merci de me rappeler que je suis lent. Il est vrai que l'écriture, l'enregistrement des demos, me prennent beaucoup de temps mais peut-être parce que je n'en ai pas beaucoup. On ne s'est jamais professionnalisés et donc nous ne pouvions pas nous y consacrer à plein temps (...) 3 ans ça me paraît normal mais 6 ans ???!! Putain qu'est ce que j'ai foutu ???!!!, s'interroge Wilfried.

Quatre ans + 2 en fait, quelques titres étant sortis sous le manteau en 2003, dont la quasi totalité se retrouvera ensuite sur Pictures of a Danish Girl, mais quand même !!

#hashtagsmiley2pointsparenthese

Tahiti 80 en est à son 3e album, Fosbury, le plus hybride qu'ils aient fait, loin de la pure pop de leur début, et de son côté Stéphane Pokett Garry, sort son premier disque.

Pictures of... offre en tout cas une galerie de portraits en forme de chansons au charme intemporel qui séduit par la richesse des arrangements, qu'on leur connaissait déjà. Les idées de mélodies orchestrales alternent avec le dénuement le plus complet.

Audacieux encore, le disque l'est par les choix d'enchaînement des titres, certains semblant se fondre dans le précédent ou le parti pris de faire un morceau dans le morceau (Whisper, Better Days Will Come Again). Non-obstant le temps pris, cet album fait maison sort du lot, pour une réalisation en complète autoproduction qui affiche de l'ambition.

On se prend à rêver de ce qu'aurait donné ce disque deux ans plus tôt entre les mains d'un Tom Rothrock ou Rob Schnapf (Elliott Smith, Beck). ... comme en rêvait à voix haute Wilfried dans une interview à PopNews en avril 2001.

Les États-Unis, ce sera trois plus tard du coup... Trois ans seulement (!?!) suffiront donc à donner une suite à l'album... Sous la houlette de Jason Lytle... Trois ans de plus, pour une sorte de grand frère à leur discographie qui s'arrêtera là, malheureusement.

J'ai effectivement initié le projet mais (...) on a toujours été très heureux de travailler ensemble (....) un éclatement géographique et une réalité professionnelle et/ou familiale ont eu raison de nous....et je ne m'imaginais pas continuer sérieusement Maarten sans eux, concède Wilfried qui réfléchit aujourd'hui à un après.

Parole de fan, mais rien que pour la version revisitée de The Most Beautiful Days of my Life, un disque comme My Favorite Sheriff, ça en valait la peine.

La production est riche, moins orchestrale, mais pas moins fouillée. Plus douvetteuse (Rainy Saturday Night), plus joviale aussi (Golden Days). Les voix sont (enfin) mises en valeur comme jamais auparavant. Une production plus americaine en somme, bénéficiant de l'expérience ludique et touffue de la figure de proue de Grandaddy.

Ce fut une incroyable expérience, mais en même temps assez normale en fait. Une fois passée l'idée que le mec que tu vénères le plus à l'époque, va produire ton album, l'objectif reste le même, à savoir faire le meilleur album possible, se souvient Wilfried. Mais oui, on a eu ce privilège de pouvoir profiter de ses visions artistiques. Et presque 10 ans après, c'est encore inspirant...

Si l'album montre clairement qu'ils mettent pour l'occasion les pieds aux Etats-Unis, ils n'en gardent pas la tête tournée vers l'île qui trône au large des côtes normandes... avec un finish She's the One en forme I Want You très liverpuldienne.

Pour la suite, Wilfried travaille donc à des titres en solo, mais pas vraiment, sous son nom, Scheaffer mais peut-être pas. Pour cette année, peut-être, pas dans six ans, promis.

J'ai fait des concerts en solo mais envie aussi d'une aventure collective. Des membres de Maarten devraient sans doute me rejoindre pour faire vivre ces nouvelles chansons.

À surveiller donc.

#blanc #bleu #Rouen #Grandaddy #ElliotSmith

Posts similaires

Voir tout
Recent Posts:
Similar Posts: