15 nov. ~ Fuzzy Vox

November 15, 2017

l Fuzzy Vox l Ba Da Boom l

 

On Heat, No Landing Plan et Ba Da Boom... littéralement en surchauffe, sans autre plan d'atterrissage qu'un bon gros boucan partout où ils passent... avec perte et fracas... avec une onomatopée de rigueur pour illustrer le propos... voilà ce qui définit en trois volumes les Fuzzy Vox.

 

L'EP Ba Da Boom intervient juste après une série de reprises à la demande. Leurs fans les ont ainsi mis au défi de reprendre entre autres Eddy Mitchell, David Bowie, ... ce qui montre a minima que leurs followers ont autant d'humour qu'eux... une initiative qui masque difficilement une forme de suractivité !!

 

On est carrément hyperactifs, on déteste rester les bras croisés à ne rien faire, résume Hugo. On n'en est physiquement pas capables. C'est pour ça qu'en plus du rush pour la promo du concert au Point Ephémère, du tournage d'un nouveau clip, on en voulait encore plus.

 

Donc on a demandé à nos fans Facebook de voter chaque semaine pour les chansons qu'ils voulaient qu'on reprenne. On trouvait le principe sympa, mais on ne savait pas que nos fans avaient si bon goût. Ils nous ont demandé de reprendre Lady Gaga, Jean-Patrick Capdevielle et le générique de Pokémon !

 

Mais je pense qu'on s'en est pas trop mal sortis, ajoute Hugo au sujet de titres enregistré à la maison en roue libre, une démarche aux antipodes du classique passage en studio.

 

Je pense que les deux sont des exercices différents. Quand on est en studio, on prend le temps de trouver chaque son qu'il nous faut pour chaque instrument, nos amis ingés son Nicolas Wilhelm et Robin Schneider passent beaucoup de temps à trouver le bon placement de micro, ils sont très méticuleux, on refait les prises de nombreuses fois afin de trouver le bon équilibre, la bonne synergie, explique le chanteur. Bref on est très patients.

 

Quand on enregistre les covers dans notre studio, ça n'a rien à voir. C'est un challenge ! On est en mode En combien de temps on peut réussir à tout enregistrer ?

 

On a battu notre record avec le générique de Pokémon, on a tout fait en 35 minutes, chrono, et la vidéo a du prendre 1 heure à tout péter, raconte-t-il.

 

Et le plus drôle c'est que ça sonne bien en plus ! Ça sonne ultra brut, super rock, vu qu'on n'a pas le temps de se prendre la tête sur le son, et c'est tant mieux.

 

Notre recette? Travailler le plus vite possible en buvant plein de bières et en faisant n'importe quoi. Succès garanti.

 

[ Le public de Johnny était pas facile...

... puis j'ai fait une blague ]

 

Une chose est sûre. Fuzzy Vox déploie une énergie telle qu'il est difficile d'y résister... la preuve en image sur un plateau TV d'une chaîne à laquelle on ne comprend plus grand chose, cryptage ou pas...

 

...mais aussi et surtout une énergie et une envie de faire réagir le public... qui a fonctionné même sur le public de Johnny, dans les Ardennes.

 

Le public de Johnny était pas facile, avoue l'homme en jaune. ils sont restés les bras croisés sans réaction pendant les 3 premières chansons. Puis j'ai fait une blague, j'ai dit Johnny va allumer le feu? Eh ben nous on ramène du bois et là t'as eu quelques sourires dans le stade. Puis on a joué du gros rock'n roll énergique et là, ça a commencé à danser, à réagir, les gens ont beaucoup aimé la fin de notre set, qui est plus rock, ainsi que notre reprise de Great Balls Of Fire. Ça leur a parlé.

 

De fait, même s'ils n'ont jusqu'à présent pas fait de reprise de Monsieur 100.00 Volts, ara Gilbert Bécaud - des limites à l'humour de leurs fans et au leur ? - l'image qui subsiste systématiquement après une prestation live du trio est celle d'un concert échevelé.

 

On est toujours à 300% sur scène car on se met toujours volontairement en danger, hors de notre zone de confort, afin d'être constamment dans l'urgence, pour avoir le show le plus énergique et le plus vivant possible, résume celui qui n'est pas le moins turbulent des trois.

 

Quand tu te mets en danger, que tu tentes des choses qui peuvent ne pas réussir, c'est là que tu es dans le vrai. C'est comme ça que tu es vraiment sincère, que tu sors de ton rôle et ça se ressent dans le public, les gens comprennent, c'est intuitif je sais pas trop comment ça marche.

 

on veut changer la vie des gens qui viennent nous voir...

on veut leur retourner le cerveau ]

 

Pour moi, c'est de l'ordre de la magie, les gens comprennent quand tu ne triches pas. C'est exactement ce qu'on a envie de dégager comme émotion en concert, de montrer aux gens qu'on est pas des tricheurs, et qu'on n'a peur de rien sur scène. C'est pour ça qu'on est souvent en improvisation totale pendant nos concerts, et qu'on ne jouera jamais avec des bandes enregistrées ou des ordinateurs.

 

On conchie les groupes qui le font d'ailleurs, pour nous, ça casse toute la spontanéité d'un concert, ça n'a aucun intérêt. Dans un vrai spectacle, tout peut arriver. Nous, on veut changer la vie des gens qui viennent nous voir, on veut leur retourner le cerveau, et pour ça il faut être au maximum, ne jamais être dans la retenue.

 

Si ça marche, le public te le rend puissance 10, et là tu passes le concert de ta vie.

 

Ba Da Boom, quatre titres lâchés dans la nature, avec en ouverture, I Want Drums et une référence magistrale, en clip, au film Whiplash*... parce qu'en plus d'être des furieux de la scène, ils font aussi l'étalage de clips plus déjantés les uns que les autres... énervant ! La concurrence n'a qu'à bien se tenir, parce qu'ils donnent bien évidemment l'impression que rien ne les arrête ni ne les arrêtera.

 

Notre atout secret est notre réalisateur/photographe/super pote Yann Buisson. On travaille main dans la main avec lui depuis le début d'année afin de travailler notre image, nos clips, nos photos et de tout inscrire dans une démarche graphique cohérente et fun. Et ça fait plaisir de constater que ça commence à porter ses fruits.

 

C'est une chose à laquelle on ne réfléchissait pas vraiment auparavant et c'était une erreur, tout passe par l'image aujourd'hui. Yann est très fort pour nous conseiller, et nous pousser toujours plus loin que ce que l'on peut faire, afin d'arriver à un super résultat. 

 

[ Je pense pas que ça soit plus adulte

je pense que c'est surtout plus travaillé ]

 

Les quatre titres de Ba Da Boum pour le coup sont imprégnés d'un énergie plus posée, plus adulte oserait-on dire bien que toujours autant ouvertement garage.

 

Je dirais que c'est surtout notre nouveau batteur qui a changé la couleur de Fuzzy Vox.

Jeremy The Beast Norris est maintenant derrière nos fûts depuis un an et demi, et notre son a carrément changé, vu que Jeremy a un jeu très 70's, rien à voir avec notre ancien batteur, explique Hugo.

 

Je pense aussi que cet EP montre également un tournant dans le songwriting du groupe, on a passé beaucoup plus de temps sur les structures, les paroles, les harmonies. Je pense pas que ça soit plus adulte, je pense que c'est surtout plus travaillé. Mais je te rassure : en live on est toujours là pour tout casser. 

 

... en attendant la suite.

 

Oui c'est sûr à 100% qu'un nouvel album va sortir. En fait on a plein de chansons qui sont déjà prêtes et qui ne demandent qu'à être enregistrées, on voulait à la base faire un autre EP mais je pense que ça va se terminer en album, on a trop de chansons. C'est plus une question de temps, on est très demandés avec la sortie de ce nouvel EP Ba Da Boom, notre agenda est super short... Michael Jackson veut faire une tournée avec nous, U2 veut enregistrer un album en hommage à Fuzzy Vox, on est même en compétition pour rentrer au Rock and Roll Hall Of Flemme. Donc pas facile de trouver le temps d'enregistrer.

 

... et

 

... pour le futur, on a un gros projet sur lequel on bosse en ce moment mais on ne peut pas trop en parler, je peux juste dire que ça va envoyer du gros steak fin 2018 à priori. 

 

Tout le monde n'a qu'à bien se tenir !

 

* un clip + 4 snippets

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Please reload

Similar Posts:

31 déc. ~ The Married Monk ~ Ep.2/2

30 déc. ~ The Married Monk ~ Ep. 1/2

29 déc. ~ Serge Teyssot-Gay ~ Ep.3/3

1/17
Please reload

Recent Posts:

© 2016 by Quixotemusic, Patrice Mancino

  • Grey Facebook Icon
  • Grey Instagram Icon
  • Grey Twitter Icon

Patrice Mancino

French-o-rama, 365 disques qui ont marqué mon parcours d'insatiable fan de musique(s), né avec la radio FM et devenu programmateur de radio indépendante obstinément défricheuse. 

RSS Feed
  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • Black Twitter Icon
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now