31 oct. ~ Mickey 3D ~


l Mickey 3D l Mistigri Torture l

C'est l'histoire d'un mec...

... non pas celui-là. Rien à voir avec une histoire de l'humoriste Michel Colucci, dit Coluche. Juste l'histoire de la naissance d'un label et d'un artiste...

À la première écoute du premier disque de Mickey 3D, le potentiel est flagrant. Dès le titre d'ouverture qui reprend une fameuse phrase du journaliste TV Roger Gicquel en ouverture d'un journal de 20 heures de 1976.

Des textes simples mais efficaces, teintés d'un humour pinçant avec un réalisme somme toute aussi froid que tendre porté sur les gens, la vie, l'amour... et Jacques Chirac, LOL.

Pour autant, ça ne se fait pas tout seul. Avec le recul, nombreux sont ceux qui diront que c'était évident et l'on sourit à l'évocation du nombre de professionnels de la profession qui eurent ce disque entre les mains et n'en firent rien...

Retour vers un futur antérieur... une histoire qui débute à Saint-Etienne, évidemment.

Bah, je bosse à mi-temps à Air France, 4 heures par jour!. Le reste du temps, je suis à Radio Dio et dans les concerts, raconte le fan de musique qu'est Pascal Cormorèche.

C'est Pascal du groupe The Days qui me chuchote l'idée d'un tribute aux Little Rabbits, se rappelle-t-il. Je dis bonne idée et je fonce (...) Bref, il me faut 20.000 francs (!!?) pour faire le tribute. Je les cherche et je les trouve. Alors je fais le CD, sans me dire qu'il y en aura d'autres, poursuit-il au sujet d'une compilation qui ouvre sur une reprise lo-fi de Non C'é Domani par le groupe 3DK, prédécesseur de Mickey 3D. Figurent également une cover par Lionel Beuque de Welcome to Julian, sous le nom de Lionel to Julian, ainsi qu'une version du Blé dans les fouilles par Dionysos, et une interprétation surréaliste de Uncle Charly Part Two par The Married Monk.

20.000 francs pour 500 CDs ! Mais il y a eu des repressages, souligne-t-il. J'en vends direct 400 au Japon, comme ça, facile, se souvient-il. Je prends tout ce qui est bon à prendre niveau conseils. Ceux de Bob, de la Férarock, des autres labels, des majors... Merci donc au Japon car je peux rapidos faire un 2ème cd, M3D, conclut-il pour résumer mes débuts de l'aventure de ce qui prend les atours d'un micro label qui s'appellera tout simplement, Premier Disque.

J'avais 2 ou 3 cassettes démo de Mickey que je trouvais bien, surtout la K7 bleue, raconte Pascal. Et le morceau de Mickey sur le tribute est canon. Donc ça paraissait logique !

Je propose à Mickey et il dit oui ! Et comme pour le tribute... boum 400 CDs envoyés au japon! Et puis Bob, les Louise, Bertrand... dit-il au sujet de l'aide apportée par le regretté homme radio Stéphanois qui fit passer le disque aux Louise Attaque qui vivaient les débuts d'un succès éclair avec leur premier album éponyme, et au sujet du tourneur Bertrand Aubonnet qui achevât de se laisser convaincre un soir de concert dans un pub de la ville de Compiègne... tandis que le disque se retrouvait sur les bureaux des rédactions papier et radio de la place parisienne ainsi que d'un certain nombre de directeur artistique, dont certains ne se souvinrent que trop tardivement d'avoir eu le disque entre les mains.

Pour Pascal et son Premier disque... Après Mickey, il y a eu le 1er album d'Angil (aka Mickaël Mottet, Angil & the Hidden Tracks, AWAC, ... également animateur sur Radio Dio - NDLR). Puis celui d'Horfield Sport Center, produit par Lionel Beuque des Welcome To Julian. Et enfin un 4 titres de Savel, résume-t-il au sujet d'une série de sorties empreintes d'enthousiasme mais vite confrontées à la dure réalité de semi-échecs qui donnent l'impression de se battre contre des moulins à vent.

Oui, échec même ! tranche-t-il. Comme Angil et Horfield en fait...

[ Je mets toute mon énergie dans le truc, je vis et je dors Mickey 3D ]

Mais oui, Savel est un auteur sous-estimé. Ces deux premiers albums sont des bijoux. Il est passé à côté du truc ou alors c'est le truc qui est passé à côté... Avec sa plume, il aurait pu écrire des tubes à gogo pour les autres. Rire ensemble, Amour cachemire ou Le matin.... du grand art... passé à côté du succès...

Par contre, la suite pour Mickey 3D c'est un repérage et une signature avec Virgin, la carrière qu'on lui connaît aujourd'hui et des gens qui découvrent tout à coup un disque qu'ils avaient, pour certains, sur leur table, dans un tiroir ou un carton, mais avec le logo d'un petit label moins pavlovien mais pas moins motivé.

Je mets toute mon énergie dans le truc, je vis et je dors Mickey 3D. Au début rien de fou dans les retours presse, radio, zines, etc.. Mais chez le commun des mortels ça fait mouche et il y a des concerts. Ça commence un peu à faire effet boule de neige et arrivent les 1ères parties des Louise, se remémore-t-il.

Et là boum ! J'allais tous les jours à la grande Poste pour livrer FNACs et disquaires (...) 5000 ventes environ en tout ! Rien qu'avec nos petits bras !, dit-il au sujet d'une époque révolue, tant au niveau de l'intérêt du magasin à quatre lettres pour la musique que du nombre de disque que peut vendre en 2017 un groupe qui débute.

Passion un jour, passion toujours, Pascal reste un grand fan de musique au point de lancer une page Facebook avec archives audio et vidéo des mêmes Little Rabbits.

Pour ce qui est de Mistigri torture, difficile de se lasser de ce disque à l'esprit punk minimaliste sous une formule duo batterie-guitare acoustique emmené par ce fan de football qui écrit des chansons comme d'autres enfilent des perles.

La France a peur, Merci la vie, Chanson du calvaire, Le grand Jacques, L'âge de tes artères, Le goût du citron, La Saint Glinglin, L'amour à 100 pour cent, Phénoménal, La guerre c'est pas si mauvais,... autant de titres d'un classicisme qui fait mouche, et qui, comme Psylo, et deux morceaux an anglais rescapés de l'époque où le même Mickey se refusait à chanter et laissait le rôle à la part féminine de 3DK... masquent à peine des racines beaucoup plus indie qu'il n'y paraît.

Un régal. En toute subjectivité bien sûr.

#blanc #FR #SaintEtienne #PremierDisque #rock #chanson

Posts similaires

Voir tout
Recent Posts:
Similar Posts: