23 août ~ Neonbirds


l Neonbirds l Ignition's Cold, Oxygen's Pale l

Avec un nom, et une musique qui faisaient leur souhaiter le meilleur, il n'en aura rien été.

Un premier projet musical avorté donnera l'opportunité aux deux survivants de former l'électrisant Neonbirds, qui plaisait quasi instantanément à tous ces qui les voyaient sur scène.

Rien de plus normal. Comment ne pas tomber sous le charme et entrer dans la danse, autant sur disque qu'en live, où le duo déversait un torrent d'énergie propre à entrer pour le coup en transe.

Leur invitation-manifeste à la fusion à froid et à l'apnée en milieu pauvre en oxygène voyait Baptiste Feuillade proposer un mélange de sonorités électroniques faussement retro et clairement importées de la rive Est du Rhin, et au-delà. Léon Loiseau déversait de son côté un tempérament punk tranchant à l'instar de l'énergie déployée à maltraiter sa guitare, mais pas que.

Autant l'inaugural We've Got a Rocker rejouait le match perdu d'avance contre un North American Scum de James Murphy et compères, autant ce n'était pas le seul atout dans leur manche. Car quelques minutes plus tard, le titre Substitutes jouait avec délectation les cinquante nuances de Fade to Grey façon Steve Strange.

Les années 2011-2012, entourant la sortie de ce disque qu'ils avaient, en gros, mis cinq ans à construire, sera riche en collaborations musicales, fiimiques, mais pas que et concerts... jusqu'à une compilation remarquée par Rough Trade mise au point par un curieux qui explorait le cyber espace pour le plaisir d'y trouver de la musique comme la leur ou celle des Finlandaises du Corps Mince de Françoise.

Le titre Lane ne figurera pas sur l'album comme un certain nombre d'autres restés à l'état de démo, plus ou moins inédites, souvent plus sombres, comme There You Came... des démos, dont il existe une euphémistique petite pile, qui n'auront jamais eu l'occasion de germer au grand jour. Sans parler du titre Two Times, choisi pour illustrer un spectacle de danse.

Pour prendre une certaine mesure toute subjective, on notera l'invitation qui leur fut faite du Collectif MU à venir fêter leurs 10 ans, avec Viva the Diva et Tristesse Contemporaine... un âge qu'ont atteint ces derniers mais pas Neonbirds. Tristesse à tout âge. Tout comme on s'amusera à regarder quelques clips faits mains dont un dans lequel apparaît en figurant Sylvain Levene de This is Pop, Blackmail, Beat Mark aux destins distincts.

Reste* donc quelque part un répertoire beaucoup plus vaste que les 10 titres qui finiront sur ce premier et dernier album, sur un label fait maison. Un univers pop et cold à la fois, savoureusement organique bien que très synthétique.

* reste également à suivre le nouveau projet de Léon, Exposant, plus solitaire, plus minimaliste...

#blanc #orange #BretEastonEllis #Berlin #Dusseldorf #Paris #coldwave #pop

Posts similaires

Voir tout
Recent Posts:
Similar Posts: