19 mai ~ Monomotion ~


l Monomotion l Leave l

Pas de besoin de constats définitifs sur la mort de la French Touch, ou en tout cas sa déshérence et son obsolescence, pour mieux se faire l'avocat d'une new French Touch qui mériterait amplement un film à la We Are Your Friends, gigantesque clip sur les tourments d'une jeunesse dorée en perte de repères mais présentée comme diablement douée dès lors qu'il s'agit de faire de la musique et de jouer devant des foules en délires au son du buzz des lignes à haute tension.

Cette scène musicale existe dans le monde entier et la France est loin d'être la dernière à tirer son épingle du jeu, avec de nouvelles pousses et quelques références, Clement Bazin, Fakear, Superpoze, Thylacine, French 79... et donc Monomotion, autre référence fondatrice du label Fakemusic, avec Feynman le bien nommé, si allusion il y a, à Yoann certes, mais aussi à Richard, co-Prix Nobel de physique pour ses travaux sur l'électrodynamique quantique, les quarks... Le monde n'est-il pas beau ?

Moins house que Behind the Moon, plus ambient mais pas trop, l'EP Leaving la joue percolateur de sonorités tubulaires, de rythmiques et syncopes feutrées, de synthés et pianos stellaires, le tout brodé de sons organiques et cristallins malins et catchy...

De là à parler de filiation, héritage, ou relève de Miss Kittin ou The Hacker, pas encore, à la nuance près que mine de rien, ce ne sont pas les mêmes logiques de productions, mais juste pour signifier que la vague souterraine est là et qu'elle enfle.

Donc en tout cas c'est en bonne voie, le kilométrage en moins, et, à chaque fois, curiosité et plaisir de suivre ce que concocte Erol Engintalay, sous ce pseudo Monomotion, à deux mains, parfois à quatre quand c'est avec son binôme historique Yoann Feynman justement, qui outre un titre co-signé, est passé derrière la console d'enregistrement pour ce nouvel épisode de Monomotion, loin du monologue house et tout en finesse des émotions audio.

Pour Leaving, Yoann m'a assisté sur la finalisation et le mix, et on a pu composer ensemble Opacity, explique Monø.

Après on se consulte toujours avant de verrouiller une sortie, tant sur le musical que le visuel. Ces 5 morceaux représentaient une thématique très ambiante et organique (...) d'où l'envie de les rassembler pour cet opus, mais il y a énormément à venir encore!

Rendez-vous donc pour le prochain EPisode.

#Fakemusic #orange #electro #house #ambient

Posts similaires

Voir tout
Recent Posts:
Similar Posts: