11 jan. ~ The Blind Suns ~


l The Blind Suns l I Can Sea You l

Deux EPs et un album et The Blind Suns montre déjà toutes les qualités d'un groupe destiné à se creuser une place de choix sur la scène française comme internationale. C'est du moins tout le mal que je leur souhaite.

Leur savoir-faire et leur sensibilité fait surgir instantanément d'élogieuses comparaisons... de The Raveonettes bien sûr, à Mazzy Star ou The Dagons avec ce petit mélange vocal qui placerait Dorota Kuszewska entre Kritsin Hersh et Siouxie.

I Can Sea You n'est qu'un EP, le dernier en date à l'heure de cette publication, mais un titre comme The Blue Of Tales est d'une redoutabilité rare.

Le groupe n'a pas quatre ans, et leur détermination et leur compréhension du business les a déjà amenés à se faire repérer aux Etats-Unis, où parrainés par Jim Rose du Jim Rose Circus, ils se sont retrouvés sélectionnés à Austin pour le SXSW 2016, le Black Friday mondial du marché de la musique, profitant de leur passage par New York pour caler deux-trois dates, histoire de.

Peu ou pas de surprise de noter la présence du parrain en question sur le titre You Said Strange donc. L'Ep est, s'il vous plaît enregistré, mixé, produit par Clive Martin (Remy Zero, Queen, Drugstore, Les Négresses Vertes​, David Byrne, ...).

Et cerise sur le gâteau, ils remettent au goût du jour le standard popularisé par Johnny Kidd & the Pirates... Shaking All Over. Ce qui est à proprement parler ce qui se passe en les écoutant.

#bleu #blanc

Posts similaires

Voir tout
Recent Posts:
Similar Posts: