5 avr. ~ Sapin ~


l Sapin l Smell of a Prick l

Drôle de spécimen que ce Sapin.

Pas celui dont on fait les cercueils, plutôt le truc rigolo et coloré qu'on suspend au rétroviseur dans une voiture plus vieille que nos artères, parce que c'est rafraichissant et que ça chasse les odeurs.

La métaphore automobile va bien au-delà d'un simple coup d'oeil dans le miroir, car leur tableau de bord serait plutôt du genre à être en séquoia... l'habitacle, le volant, le levier de vitesse. Tout en bois massif. Et un pédalier, pied au plancher.

Explications.

Depuis leur premier quatre-titres savoureusement intitulé One, Two, Tree, Four, ils semblent ne pas vouloir décoller la semelle de l'accélérateur, sortant en trois ans une bonne trentaine de chansons bien troussées, flirtant avec le rockab' et une certaine forme de garage-country-punk à chanter en choeur autour du feu ou en farandole à la Saint-Jean...

One two tree four, c'est un EP sorti en vinyle 45t. Seulement 4 titres (...) Radio Hits, c'est le même EP plus des démos (...) C'est plus une compile qu'un album et c'est sorti uniquement en K7, raconte Pierre.

Wrong Way c'est notre premier album et Smell of a Prick le deuxième (...) On enregistre le 3ème dans 2 semaines, ajoute-t-il en ce début de mois d'avril.

CQFD. Pas de repos pour de ces valeureux Bretons qui font du live un point d'ancrage, avec un répertoire plus long que le bras qui leur laisse le choix des armes.

Pas besoin de se souvenir (de tous les titres), on joue 45min/1h par concert depuis toujours. Le set évolue régulièrement et c'est tant mieux.

Un point commun dans cette avalanche de titres... Le côté ludique.

Sur scène, comme sur disque, le groupe déborde d'une énergie largement communicative.

Prendre du plaisir à jouer des chansons cool (...) C'est déjà un objectif qui peut mener loin, ajoute Pierre.

L'efficacité des riffs nourrie par un jeu entre guitares qui se répondent, les gangs de voix gouailleuses qui s'éreintent à chanter des comptines de vie redneck... tout est propre à tirer un vaste sourire à n'importe quel grincheux.

Quant au fameux Y a qu'à mettre tout à fond ! Qu'est-ce que vous faites chier à baisser vos merdes-là ! Tout à fond, le rock, c'est tout - à - fond, entonné par l'ingénieur du son Claude Wagner lors de l'enregistrement de l'album Les Wampas ...vous aiment...

... Sapin l'a fait sien.

Encore plus aujourd'hui qu'hier, tout laisse présager un 3e album au taquet, le groupe étant passé du triangle au carré juste avant SOAP*.

Oui l'arrivée de Xav a changé pas mal de chose. On joue désormais tout le temps à 2 guitares. Je compose parfois les 2 guitares et parfois Xav compose sa propre partie. Depuis quelques temps Duc participe aussi à l'écriture de certaines chansons. C'est stimulant pour tout le monde en ce moment. On a hâte d'enregistrer tout ça.

À chaque album, le ton et la vitesse d'exécution montent d'un cran. On pense certes aux Black Lips sur les morceaux les branleurs mais on pense aussi et surtout à la clique de Gordon Gano.

Sans fanfare ni trompette, ils poursuivent sans sourdine mais avec détermination leur petit bonhomme de chemin... bien décidés à passer un savon aux lamantins du rock, à coup de you hou hou hous sur fond de volée de bois vert.

* smell of a prick, soap, odeur de sexe, savon... vous l'avez ?

#vintage #rockabilly #garage #country #punk #Bretagne #Rennes #HowlinBananaRds

Posts similaires

Voir tout
Recent Posts:
Similar Posts: