21 jan. ~ The Wave Chargers ~


l The Wave Chargers l EP l

Déferlante de Jaguar et de reverb', couronnée d'un gros smile.

Il n'en faut pas plus pour décrire The Wave Chargers. Pour l'instant, un 45trs au compteur, un 2e attendu à un moment ou un autre au printemps, se dit-il, mais rien ne presse semble-t-il.

En attendant, le groupe se contente de jouer, pour le plus grand plaisir de leur public. Aller à Londres pour le fun, jouer dans la cave d'un bar, ou pour un rassemblement de motard post-68'ard dans le Cher. Le plaisir avant tout.

Certes c'est la musique qui veut ça. Il manquerait plus qu'il fasse la gueule, histoire de donner raison à tous ceux qui trouvent les musiciens parisiens pédants ou hautains ! Le groupe est d'ailleurs la parfaite illustration d'une certaine vivacité de la scène de la capitale, quand Francis explique comment il a rencontré Anne (guitare), Samy (basse) et Claude (batterie)... Une scène où les musiciens finissent les soirées ensemble dans des bars forcément interlopes, à refaire le monde et monter des projets parallèles de projets parallèles de projets...

La première fois que je les ai vus, c'était au sous-sol d'un bar Tiki parisien, dans un espace d'une dizaine de mètres carrés où l'on s'entassait joyeusement à trente, laissant au groupe suffisamment de place pour une batterie réduite au minimum vital, tout le monde jouant debout avec les instruments quasi à la verticale pour que chacun trouve sa place.

Au rayon des critères de place, le plus épatant - sans misogynie aucune et loin des critères de jugement qui voudrait que les filles sont excellentes à la basse - c'est la classe et la dextérité d'Anne et la fluidité des échanges avec Francis, tout en laissant de la place à la section rythmique. Un régal à voir et entendre.

Quelques reprises bien senties, quelques titres chantés (!), un clin d'oeil exotica à ‎Iolanda Cristina Gigliotti, dite Dalida, et quelques incursions Northern Soul qui font/feraient raler/soupirer les puristes du genre, un titre de bastard rhythm'n'blues mélangeant Baby Please Don't Go et What'd I Say...

Quelle importance ! Tu la sens la brise ? Tu la sens la vague ? Enjoy !

#vintage

Posts similaires

Voir tout
Recent Posts:
Similar Posts: