15 jan. ~ Chafouin ~


l Chafouin l Le froid du feu l

On aimerait vous faire croire qu'il faut être bien placé pour découvrir de la musique, avoir des connexions, le sens du beau, voire.

Pour la juger, que faut-il ? Etre érudit ? Musicien soi-même ? Avoir une collection qui fasse référence pour pouvoir prétendre aimer et faire partager ?

Il faut en fait souvent commencer par l'écouter, tout simplement, sans a priori et peut-être alors sera-t-on capable de l'apprécier. Peut-être même la vivre telle que l'artiste lui a donné vie.

L'histoire de ce disque, la vraie, m'est totalement inconnue. Je sais qu'un autre LP a été publié récemment, mais pour l'instant, celui-ci, Le froid du feu, reste mon préféré du fait des émotions brutes de décoffrage, des sonorités rugueuses, des paroles qui n'en sont pas, et qui couve un groove qui chaloupe et invite à ne rien faire d'autre que se laisser porter par la musique qui défile - vous savez, comme les rouleaux de papier perforé pour pianos pneumatiques.

L'histoire de ce disque, la mienne, celle qui a fait qu'à un moment j'ai eu vent de ce Chafouin relève du hasard, ou presque. Elle relève de rencontres, d'un peu d'humour, et apparemment d'un petit contre-sens.

Le plus drôle, c'est que ce sont apparemment des qualificatifs qui définissent parfaitement l'état d'esprit Chafouin qui ne fait pas l'économie d'un peu de dérision. Le récent album s'intitule Ça suffa comme çi, avec des titres comme Jessica 92, Axa Assurance, John Charpentier, ... Le froid du feu, lui, présente par exemple une reprise neurasthénico-satanique des Fab Four et une adaptation libre de 2001, revisitée en Odyssée du bug de l'an 2000...

Le contre-sens est plus à situer du côté de ma découverte de Chafouin. L'ami d'un ami devenu mon ami, ou réciproquement, a tendance à trouver et à dire à qui veut l'entendre que je suis moi-même un peu chafouin par moments, il est gentil, c'est un ami.

Mais c'est totalement faux. Enfin presque. Surtout, je m'insurge.

Premièrement parce qu'il voulait certainement dire que je suis plutôt du genre cha-touilleux voire soupe-au-lait, mais là où il fait erreur c'est que, selon la définition d'un dictionnaire de référence, chafouin renvoie à un tout autre animal : mot dialectal tiré de chat et fouin, du masculin de fouine, se disant d'un visage sournois et rusé, alors que je suis plutôt du genre bulldog, bien que sournois diront d'autres.

Mais à part ça, merci ! Parce que c'est l'histoire d'une blague entre amis un peu fêlés qui débouche sur la découverte d'un univers musical dé-lait-ctable et sans prise de tête*.

À consommer d'une traite.

* visite conseillée au reste de la nébuleuse Epicericords, Marylin-Rambo et Presque Mort.

#blanc #violet #FR

Posts similaires

Voir tout
Recent Posts:
Similar Posts: