11 août ~ Red Forest ~


l Red Forest l Icarus Fall l

En 2012 sort l'un des meilleurs albums de post-rock de ces dernières années -et Dieu sait qu'il en sort... des albums de post-rock, et des bons.

Celui-ci était signé par un groupe d'Akron, dans l'Ohio... donc, non, pas le très estimé Akron/Family, formé pour le coup à Williamsburg, Brooklyn, mais plutôt les cousins de label de Caspian et Pelican (quelle surprise !), post-rockers entre les post-rockers, voire post-métalleux... hébergés par le label The Mylene Sheath, à l'instar donc de If These Trees Could Talk...

... qui sortent à ce moment-là Red Forest !

L'Atlantique en trait d'union potentiel et une transition capillotractée permettent du coup d'évoquer un groupe en mode super side-project qui adopte ce patronyme aux connotations boisées, post-Tchernobyl, pour proposer, depuis Caen, depuis 2014, un répertoire sous haute tension... même si cet Icarus Fall intègre ipso facto une forme de relâchement qui donnerait tout son sens au titre, entre lâcher-prise et aventure aérienne audacieuse.

Reste que l'association de membres, par ailleurs très occupés de groupes actuels ou passés de Basse-Normandie... à savoir Guns of Brixton, 64 Dollar Question, Headcharger, Gablé, ... est la meilleure illustration de l'acceptation, aujourd'hui, dans la scène française de l'utilité, voire de la nécessité, ne serait-ce qu'en terme de soupapes créatives ou d'obtention de statut, de développer des projets parallèles dans une carrière de musiciens, effective ou en devenir...

Les Anglo-Saxons l'ont compris et le pratiquent de longue date, mais il est heureux que le statut d'intermittent -qu'il ne s'agit pas ici de dénoncer de quelque manière que ce soit, bien au contraire- ne soit plus synonyme -pour certains- d'une certaine fonctionnarisation du musicien autour d'un projet et un seul.

Les quatre Red Forest trouvent le temps, et on les en remercie, de proposer à intervalles réguliers de nouveaux titres, quasi instrumentaux, le plus souvent enregistrés dans le cocon du Swan Sound Studio de Guillaume Doussaud, ex-64 Dollar Question et Creep AC, un endroit de verdure qui passerait presque pour LE passage obligé pour les groupes du coin, au regard de la liste des références affichées sur le site...

En trois volets, dont deux assemblés en guise de premier album, en vinyle, ils proposent quels itinéraires bis qu'il est agréable d'emprunter, sans plus y réfléchir, juste en profitent du paysage pour mieux se rappeler que l'important n'est pas la destination mais le voyage.

#blanc #postrock #Caen #LaFerrièreHarang #Tchernobyl #postmetal #instrumental

Posts similaires

Voir tout
Recent Posts:
Similar Posts: