04 nov. ~ Judah Warsky

November 4, 2017

l Judah Warsky l La voiture ivre l

 

Attention accroche facile pour vendeur de bibles au porte-à-porte...

 

Judah Warsky sort de nouveaux titres et ils sont excellents. Il ne prend personne en traître (je vous avais prévenus) puisque l'ex-Chicros a démontré de longue date son talent pour les titres retords autant qu'entêtants.

 

La surprise passagère vient de ce qu'il ressort de titres de l'album Avant-Après, comme La voiture ivre et Je m'en souviendrai toute ma life, une forme de sérénité et de légèreté enivrante, voire pop, entre retour aux sources et persistance sensorielle d'un rêve bipolaire, après le côté bien dark dark dark de l'album Seul.

 

Oui. C'était un disque dark et même un peu malaisant, confesse Mathieu Cesarsky. C'est le disque que j'avais besoin de faire à ce moment-là. Deux ans plus tard, je ne me souviens plus pourquoi. En fait, je ne me souviens plus s'il y avait une raison à ça.

 

Pour autant, à bien écouter, sur Seul, le titre En soiréelaissait poindre une forme d'explosion des frontières electro / acoustique... un genre de Chassez le naturel, il revient au galop... une veine pop à la Chicros qui semblait revenir par la bande.

 

Oui. Sur En Soirée on a mis une guitare, pour la première fois en trois disques, sourit-il.

 

Il y en a aussi sur un titre de Avant/Après. Au départ, j'avais eu l'idée qu'il n'y aurait jamais de gratte sur Judah Warsky, mais quand on s'impose des règles, tout le plaisir c'est de ne pas les respecter.

 

[ après m'être débarrassé de ces mauvaises vibes sur Seul...

j'ai pu refaire des tracks plus goodants ]

 

Les titres de Judah Warsky ont toujours cette  emprise sur le réel, le contraire étant également vrai, comme il l'a expliqué au sujet de la naissance de l'incontournable Painkillers & Alcohol... Seul n'a pas échappé à la règle, sauf qu'il est allé chercher Flavien Berger pour la touche finale, lui qui est habitué à des productions d'un autre genre. Une histoire d'amitié et d'apports mutuels.

 

C'était l'hiver. Je n'avais pas envie de faire ce disque seul alors j'ai demandé à Flavien de le produire avec moi. C'était une évidence, il était en train de finir Leviathan sur lequel j'avais un petit peu participé et j'avais envie de continuer cette collaboration, d'abord parce que c'est un super pote et que c'est cool de passer du temps avec lui à faire de la musique, et aussi parce qu'il est génial alors pourquoi se priver.

 

Au final on a fait un skeud qui ne ressemble ni à ce que lui aurait fait sans moi, ni à ce que j'aurais fait sans lui, c'est ça qui est cool.

 

Un virage a peut-être été pris à ce moment sans qu'il ne s'en aperçoive, une graine de sérénité semée dans le jardin de ses nuits sombres. 

 

Et oui, du coup, après m'être débarrassé de ces mauvaises vibes sur Seul, j'ai pu refaire des tracks plus goodants, un peu plus Voulzy. Encore une fois j'ai fait le disque que j'avais besoin de faire à ce moment-là. Après l'hiver est venu le printemps, analyse Mathieu.

 

Ces deux chansons (La voiture ivre et Je m'en souviendrai toute ma life) ont été composées au piano, une nouveauté pour moi, détaille-t-il. Je n'ai pas grandi dans une maison où il y avait un piano mais mon pote Romain Zaz, lui, en avait un qu'il avait récupéré, mais n'avait pas de place où le mettre, alors il me l'a confié vu que je disposais d'un studio au Point Ephémère.

 

Ça a tout changé. Presque toutes les chansons de mon nouvel album qui s'appelle Avant-Après, ont été composées sur ce piano. C'est un album sur lequel il y a huit titres, huit comme sur mon premier album Painkillers & Alcohol. C'est mon chiffre préféré.

 

[ Perdre son temps c'est le luxe ultime ]

 

Cette sérénité nouvelle ou retrouvée fait se poser la question de ce qui pourrait avoir changé drastiquement pour insuffler une telle évolution. Séquence Cosmo... Il arrive régulièrement que ce soit la découverte du grand amour ou une naissance...

 

J'étais déjà papa quand j'ai fait mon premier disque et oui je fais toujours des chansons d'amour, il y en a sur tous mes disques. Ça reste quand même le meilleur thème de chansons, raconte l'auteur du circassien Failure to Comply .

 

Je m'en souviendrai jusqu'à la fin de ma life et Les Oiseaux l'ont mangé, sur mon nouvel album, sont des pures chansons d'amour, elles racontent ma première rencontre avec ma femme, donc elles parlent de l'avant, de l'après, mais surtout du pendant. C'est ça le vrai thème du disque Avant-Après.

 

La semaine dernière j'ai pris un livre à la bibliothèque, et j'ai trouvé dedans un bout de papier, sans doute le marque-page du man qui l'avait emprunté avant moi, sur lequel il est écrit Il n'y a que le ici et le maintenant. Je suis parfaitement d'accord avec cette affirmation.

 

Un modus operandi et une philosophie carpe diem qui imprègne une forme de créativité et d'inspiration contextuelles depuis un bout de temps.

 

Comme je le disais le thème du nouveau disque Avant-Après, c'est le ici et le maintenant. Pas seulement dans les textes mais aussi dans la façon dont les tracks sont structurés. Les parties s'enchainent sans se soucier de la partie d'avant ou de la partie d'après.

 

Par exemple, sur La Voiture ivre, il y a une espèce de pont qui arrive très tôt dans la chanson où en gros il se passe rien. Il ne se passe plus rien du tout pendant plusieurs minutes, c'est hyper goodant. C'est comme quand tu te balades et que tu t'arrêtes un moment pour juste regarder autour de toi. Moi, par exemple, quand je marche seul, parfois j'attends pour traverser la rue et quand le bonhomme passe au vert, je traverse pas, je reste là. Perdre son temps, c'est le luxe ultime.

 

[ Je suis abasourdi par la dose de talent qu'il y a dans mon entourage proche ]

 

Ce sentiment de vécu au ralenti, de transe ouateuse, reste la marque de fabrique de celui qui, sans suivre, la même trajectoire de son ancien camarade de jeu, conserve avec Olivier Marguerit le point commun de tracer une route ouverte aux collaborations nourricières... de Zombie Zombie à Turzi en passant donc par Flavien Berger...


Oui, quand j'ai fait mon premier disque en solo, on avait écrit une bio qui mettait en avant mes feats. Il y en a eu encore d'autres depuis, notamment avec Acid Arab, avec Thos Henley dont j'ai produit l'album Blonde on Basically Ginger sorti l'an dernier. Là on bosse sur le prochain album.

 

Et puis j'ai fait des remixes, pour Alice Lewis, Yeti Lane, François & the Atlas Mountain, etc... J'ai aussi gratté un texte pour un track de Jaune, Blessure de l'ego, dont Le Collisée vient de sortir un remix magnifique.

 

Une belle nébuleuse de diversité, somme toute.

 

Je suis abasourdi par la dose de talent qu'il y a dans mon entourage proche, dit, modeste, celui qui compte parmi ses plaisirs coupables un certain penchant pour le rap et une admiration pour Brigitte Fontaine.

 

Alors, déjà, je ne crois pas au plaisir coupable, tous mes plaisirs sont innocents, tranche-t-il.

 

Je n'ai pas particulièrement un penchant pour le rap, j'aime cette musique parce que j'aime toutes les musiques mais je suis pas un rap head en vrai. Quant à Brigitte Fontaine, je la considère comme le meilleur auteur de textes en France, elle est absolument géniale.

 

Notamment une chanson complètement ouf qui s'appelle Patriarcat, avec un texte hyper long et en même temps hyper ramassé. Quand tu l'écoutes, tu t'en prends plein la gueule, tu es étourdi de mots. L'influence de Brigitte Fontaine sur mes textes est indéniable, c'est un horizon.

 

Un horizon dans lequel les ex-Chicros ne sont jamais bien loin, non plus.

 

La différence c'est la solitude. Olivier, qui d'ailleurs a participé à Seul et aussi à Avant/Après, a sorti un album splendide sous le nom de O, qui s'appelle Un Torrent La Boue. Philippe Monthaye quant à lui a sorti un disque, Phantom Pain, avec son groupe Prophet - sans doute ce qui se rapproche le plus de Chicros parmi tous nos disques solo - et a fait toute la BO de la série animée Last Man.

 

Toutes ces choses-là, on n'aurait pas pu les faire ensemble, je pense. Parfois la somme est inférieure à l'addition des parties.

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Please reload

Similar Posts:

31 déc. ~ The Married Monk ~ Ep.2/2

30 déc. ~ The Married Monk ~ Ep. 1/2

29 déc. ~ Serge Teyssot-Gay ~ Ep.3/3

1/17
Please reload

Recent Posts:

© 2016 by Quixotemusic, Patrice Mancino

  • Grey Facebook Icon
  • Grey Instagram Icon
  • Grey Twitter Icon

Patrice Mancino

French-o-rama, 365 disques qui ont marqué mon parcours d'insatiable fan de musique(s), né avec la radio FM et devenu programmateur de radio indépendante obstinément défricheuse. 

RSS Feed
  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • Black Twitter Icon
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now