24 sept. ~ Mezerg vs TH da Freak ~

l TH da Freak l The Freak l

La découverte, il suffit de... par exemple, profiter d'un festival pas comme les autres, aux confins de l'Île-de-France, ou presque... en tout cas suffisamment loin de l'intramuros parisien pour décourager les moins vaillants, mais pas les plus curieux, ni les habitués de cette crémaillère qui a viré à la garden party... limite Projet X, mais sans la voiture qui finit dans la piscine, puisqu'il n'y a pas de piscine dans ce pavillon de Champigny-sur-Marne.

Y'a sept mecs qui vivent dans une baraque de 200 m2 (...) En faisant leur crémaillère, ils se sont dit qu'ils pouvaient pousser le bouchon encore plus loin, raconte en ligne Marc... Mezerg de son nom d'artiste, venu jouer une nouvelle fois de son piano boom boom, comme lors des deux précédentes éditions de cette garden party devenue Crémafest, un micro festival pour les copains et copines de l'époque du lycée des colocataires du lieu et toute personne un peu curieuse de découvrir la musique autrement...

Le bon goût de ce groupe informel de potes, et du vrai groupe The Big Idea, autour duquel tout ce beau monde gravite, est écrit en grosse lettre sur le planning d'une journée à la sélection musicale experte autant que variée...

The Big Idea a enfin sorti son objet culte, un quadruple disque d'une bande son imaginaire intitulée La Passion du Crime 3, mais ce samedi, la star, c'est le programme du 3e Cremafest*, la cream de la crèma de ce qu'ils avaient envie de booker et présenter à leurs invités venus envahir leur jardin, le garage, et quelques recoins d'une maison qui porte toutes les traces d'une vie mouvementée.

Que de la qualité... et une bonne dose d'une extravagance artistique au mètre carré... de la surf polymorphe d'Agamemnonz, au proto-punk synthético-psychédélique d'Amor Blitz, en passant par Mezerg, dont l'esprit libre et fertile vagabonde tout au long d'un set façon one man band avec grosse caisse et charley/tambourin... sauf que c'est un piano qui met en transe le public, et non pas une guitare, entraînant dans la danse jusqu'aux voisins sortis sur le balcon des habitations voisines de cette zone pavillonnaire d'accoutumée (certainement) si tranquille. Quoique.

C'est une fois par an, ils sont tolérants mais là ils prennent cher, confie au sujet des voisins l'un des instigateurs d'un rassemblement qui dépassait à l'heure de l'apéro les 100 festivaliers.

Le projet Mezerg, Marc l'a initié il n'y a pas si longtemps, à la sortie du conservatoire, et un peu par accident, avec une première performance dans le tramway bordelais qui n'a pas manqué de séduire la ville... si si, ... qui lui a demandé de revenir en 2e saison pour son Festival sur les Rails...

Piano Stop...

Résultat, après une pause sur la route, à Munich... une semaine au Sziget Festival... à Budapest... 2500 km de voyage pour un piano qui est finalement resté sur place.

Crémafest TH da Freak

Le live, littéralement, au fond du garage, évoque tout ce que la côte Ouest des années 90 a donné de meilleur au rock planétaire... plus mélodique donc, mais pas moins intéressant que le recueil de onze titres packagés et estampillés par Howlin' Banana records.

Avec des formats d'à peine plus d'une minute 30 à un peu moins de quatre minutes 30, les titres de Thoineau, le TH de da Freak, font l'effet de petites bombes lo-fi électriques jetées dans un Triangle des Bermudes... John Frusciante-Robert Pollard-Omar Rodríguez mais les trois sommets de la perdition pourraient tout autant être un Ween, Sebadoh, Weezer...

Belle réussite donc pour le Crémafest de ces fans de musique, qui plus est en font, et qui aimeraient transmettre à leur entourage la curiosité qu'ils ont développée...

Objectif atteint pour la soirée, pour le festival...

MezergAmor BlitzCathedraleTH da FreakLes AgamemnonzWet DyeDreamNouritureThe Big Idea

#blanc #ChampignysurMarne #Bordeaux #LaRochelle #foutraque #festival #Budapest #HowlinBananaRds

Posts similaires

Voir tout
Recent Posts:
Similar Posts: