05 jui. ~ Imhotep ~


l Imhotep l Kheper l

Je n'ai jamais été un grand fan de IAM. Dans un sens, ce n'est comme s'il ne leur manquait que l'assentiment d'une seule personne dans la foule. J'ai de fait toujours préféré la puissance du verbe de NTM sans jamais rechigner non plus devant l'uppercut des instrus des deux rois de Seine-Saint-Denis.

Mais un jour... Pascal Perez, alias Imhotep, architecte et tapissier du son du collectif marseillais multiplatiné* a sorti Blueprint, un bijou de beatmaking, à l'heure où le terme n'était pas vraiment servi à toutes les sauces.

Le disque portait l'empreinte de la rive sud de la Méditerranée, même si c'est le son d'Essaouira qui transperçait l'album de part en part et berçait l'auditeur au gré de séquences de field recording, à l'heure où le terme n'était pas non plus encore servi à toutes les sauces.

Depuis, celui qui vient en paix** distille sa prose instrumentale aux vertus, si ce n'est médicinales, tout du moins apai(x/s)antes, que ce soit pour un projet ichoumars, nom vernaculaire des Touaregs, une collaboration avec Eric Truffaz et quelques rebelles du désert***, ou une bande son du film Les Barons de Nabil Ben Yadir.

Pour son album Kheper, c'est un véritable itinéraire transglobal qu'il donne à découvrir...

Le choix du titre de l'album et du projet associé est tout aussi peu innocent que le choix de son propre blason puisque le mot égyptien Kheper, s'il designe le scarabée, fait aussi référence au concept de la naissance tant physique qu'existentielle, avec la connotation mystique de celui qui s’est créé lui-même.

Des musiques sub-sahariennes au dub le plus anglais, en passant par des clins d'œils au pays Dogon au taoïsme de Lao Tseu, à la musique coréenne, japonaise, brésilienne, et bien sûr jamaïcaine... autant de sons collectés, dit-il, pendant deux années, dont il cisèle les textures pour les hybrider, transformant ici des chants de femmes en sirènes d'alarme dubologique, là des crotales pour des rythmiques sableuses...

Percussionniste, batteur, guitariste, et bassiste, c'est presque logiquement qu'il a réutilisé les pistes pour revenir vers ses premières amours et en proposer une version habitée et dub.

* disque de diamant pour l'Ecole du micro d'argent

** signification du personnage historique de l'Égypte antique, circa 2650–2600 avant-JC

*** projet discographique regroupant entre autres Farid Merabet (Bérurier noir), François Bergeron (réalisateur), Guizmo, Manu Eveno (Tryo), Daniel Jamet (Mano Negra), Amazigh Kateb (Gnawa Diffusion), Imhotep (IAM) ...

#bleu #jaune #Marseille #Alger #Essaouira #dub #beatmaking #fieldrecording

Posts similaires

Voir tout
Recent Posts:
Similar Posts: