05 mai ~ BouchaZoreill ~


l BouchA Zoreill' l Slam Experience l

Un début plus ou moins identifié en 2003, des dates à la Boule Noire en 2004 avant de basculer sur le Trabendo, en guise de ring, beaucoup plus grand, des inter villes du slam. 2007, un album de 18 titres, une trentaine d'intervenants, des rencontres entre la musique, parfois, et la langue, la belle, celle qui est libre, qui s'exprime, qui dénonce, qui appuie, frappe ou caresse là ça fait mal.

À cette époque-là, le slam connaît ses belles heures, Outre-Atlantique, de ce côté-ci aussi, depuis la sortie du film avec Saul Williams et depuis que le rap peine à se renouveler. Abd Al Malik vient de sortir un disque, Grand Corps Malade ne sortira le sien premier que deux ans plus tard, par contre le Spoke Orkestra, à savoir les slammeurs D' de Kabal, Nada, Félix et le guitariste Franco Mannara, a sorti lui son premier album... on est en 2004, dix ans avant l'avénement de Fauve.

BouchA Zoreill' * avait décidé de porter le rituel du slam au-delà du poème contre un verre offert.

Politique, sexe, violences familiales, déchéance sociétale, l'argent facile, les migrants… Sans être du rap, ni même réellement du spoken word, la forme d'expression libre, sans format, et sans musique qu'est le slam est ici le pré-texte à des rencontres étonnantes, comme autant de champs du possible pour un futur hypothétique du rap comme de la chanson française, d'un rock slammé et d'une electro à textes, à la française...

[ Ce témoignage (...) rassemble quelques-uns des héraults du verbe impératif ]

Cette Slam Experience, née des sessions BouchA Zoreill', est un pur témoignage d'une époque, perdue dans les limbes de la passion, forcément étincelante et éphémère, comme le souffre de ses textes... du marketing et des luttes intestines aussi... qui dévore sans distinction les ambitions comme les beaux projets.

Une expérience à double tranchant quand on regarde avec le recul ce que D' répondait à RFI à l'époque.

Ce qui est marrant, c’est qu’on répond sans répondre à une loi du marché. Le fait que le mot soit dans toutes les bouches aujourd’hui nous permet de faire plein de choses autour de notre pratique, plus qu’avant.

Ce témoignage audio, accompagné d'un DVD, rassemble ainsi quelques-uns des héraults du verbe impératif repérés au fil des sessions et des ateliers d'écritures, sans préjugé d'âge, de sexe, d'origine... idem pour les musiciens qui ouvrent sur un éventail allant d'Emilie Simon à Olivier Mellano, en passant par Doctor L. et Cyril CongoPunq Atef.

Chacun y trouvera un texte qui lui parle - ou pas. Du coup en voici deux, mais j'aurais pu en sélectionner les trois quart sans peine, quand on reste, subjugué, terrassé, amusé par des textes comme Merci, Merci, Kebe, Alleluiah Seigneur !, ...

Bienvenu dans cette Expérience au pays des mots pour que plus tard (on se) (re)connaisse, comme le dit Julie, slammeuse sur le ring, enseignante dans la vie.

*en créole, "faire circuler l’information par la parole"

#slam #Yo #DdeKabal #Bouchon #spokenword #jaune

Similar Posts:
Recent Posts:

Patrice Mancino

French-o-rama, 365 disques qui ont marqué mon parcours d'insatiable fan de musique(s), né avec la radio FM et devenu programmateur de radio indépendante obstinément défricheuse. 

  • Grey Facebook Icon
  • Grey Instagram Icon
  • Grey Twitter Icon
RSS Feed

© 2016 by Quixotemusic, Patrice Mancino

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • Black Twitter Icon
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now