02 mar. ~ Greedy Guts ~


l Greedy Guts l Songs and Bullets l

Les Crève-la-dalle* avaient-ils choisi le meilleur patronyme qui soit ?

Avec sept albums et des apparitions sur une petite trentaine de compilations entre 1993 et 2008, et presque autant de batteurs que Spinal Tap, ils laissent une discographie haute en couleurs qui n'a jamais caché ses intentions...

Ça parle de roulettes, de filles qui vous fendent le coeur, de voitures, de sable, de plage, de soleil...

Pour autant, eux qui venaient de Toulon, ont assez rapidement migré vers Toulouse. Un bon choix pour la vibe, mais beaucoup moins pour la vague.

8 Skated and Surfed Songs, They Might Be Dangerous... If They Had A Brain et le dernier en date Songs and Bullets... 10e référence de Kicking records qui a fêté ses 10 ans en juin 2016 et sorti en co-production avec le label Slow Death. À noter une collaboration et une confiance renouvelées en Fred Norguet, du Studio Pôle Nord, pour leur assurer le son qui va bien.

Les disques et titres déroulent comme on dit, sans le 1, 2, 3, 4 mais il est bien là. Ça file à 100 à l'heure faisant défiler le bitume, laissant l'écume aux lèvres... C'est jouissif en toute simplicité.

L'un des côtés plaisants des Greedy Guts est cette capacité à appliquer la logique du punk à roulette à la chanson pop ou le contraire. On y retrouve une morgue similaire à Weezer (Buddy Holly, The Good Life, ...), avec l'énergie d'un Millencolin... entre basket case(s)**... on se comprend.

Sans entrer dans les débats de puristes ou adeptes de la première heure qui, en vieillissant, ne s'estimaient plus assez idiots pour écouter ce type de musique - pardon, qui estimaient avoir dépassé le stade du post-adolescent rebelle -, il suffit de rappeler que, non, les Greedy Guts n'avaient pas usé et abusé de la recette... ça fait partie du jeu...

Viendrait-il à l'idée de quiconque d'accuser AC/DC ou les Rolling Stones de faire autre chose que le même disque depuis plus de 40 et 50 ans (ah si, en fait).

Allez, pour se prendre la tête sur une musique qui ne fait rien d'autre que prendre du recul sur elle-même... I Don't Like Me Anymore, entonne NOFX sur son First Ditch Effort.

Qu'à cela ne tienne et, sans jouer les précieux, si le nouveau statut d'adulte de certains les amènent à aller à la plage avec serviette, peigne à la ceinture et du Bourdieu, BHL ou Luc Ferry, je ne sais pas qui est le plus à côté de la plaque.

Libre à chacun, disent-ils. Cinq ans s'étaient écoulés entre les deux derniers albums... Prenons-nous à rêver qu'un jour... Là ça ne tient surtout qu'à eux.

* Greedy Guts pourrait aussi se traduire par gourmands ou cupides

** en référence au premier album de Green Day... littéralement boîte à chaussure devenu cause perdue dans le jargon américain

#violet

Posts similaires

Voir tout
Recent Posts:
Similar Posts: